... Patrick Bard, © Marie-Berthe Ferrer

mercredi 1 avril 2015

Rencontre avec le photographe Patrick Bard

Mercredi 1er avril - 18h45
Patrick Bard est né en 1958 à Montreuil-sous-Bois. Photojournaliste, auteur de polar, écrivain-voyageur, il a notamment travaillé sur la banlieue, les routes et les frontières.

Son long essai photographique sur la frontière américano-mexicaine lui a notamment valu une ample reconnaissance. Il est également un ardent défenseur de la photographie. Il a exercé dans ce cadre nombre de mandats électifs au cours des vingt dernières années.

 Il mène un travail personnel sur la problématique de l’eau et sur les peuples autochtones des Amériques. Avec son épouse, Marie-Berthe Ferrer, il arpente l’Amérique Latine depuis vingt ans.

 Son premier roman, « La frontière », a reçu le prix Michel Lebrun (2002), le prix Brigada 21 (Espagne, 2005) et le Prix Ancres Noires 2006.
Après "Amazone, un monde en suspens" (Seuil, 2009), Patrick Bard et Marie-Berthe Ferrer ont récemment publié "Partir, traité de routologie" (Seuil, 2011), un ouvrage rétrospectif en photos, textes et carnets de voyage. "Orphelins de sang" (Seuil 2010), le dernier roman de Patrick Bard, a été récompensé par le prix Sang d’encre des Lycéens 2010 et le Prix Lion Noir 2011. Une vingtaine de monographies et livres de photographies lui ont été consacrés depuis 1985.

Son œuvre a notamment été exposée au Centre Pompidou, à la Grande Halle de la Villette, ainsi qu’au Mexique, en Espagne, en Angleterre, aux États-Unis… et ses travaux sont présents dans plusieurs musées et collections privées. Patrick Bard est représenté par Signatures, maison de photographes.

 www.patrickbard.com

Gratuit
Réservations : par mail / servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr
par tel  / 03.85.48.41.98

...

mercredi 8 avril 2015

Chibanis, mémoire d'exil

Projection et débat animé par Valérie Cuzol

A 18h45  

En 2013, Valérie Cuzol, doctorante en Sociologie et enseignante à la section Photographie du Centre Interprofessionnel de Formation et d’Apprentissage de Mercurey, a mené un travail sur la mémoire des Chibanis à Chalon-sur-Saône, réalisant une enquête biographique sous la forme de récits de vie et de nombreuses photographies personnelles.

D'une banalité familière, parce qu'elles racontent la famille, la fratrie, la jeunesse...ces photographies permettent pourtant de rendre compte de l'expérience singulière de l'immigration. Ce travail va au delà de l'intimité familiale et du récit de soi, témoignant d'un déracinement et d'une lente reconstruction à travers les évènements, les lieux et le temps, sur le territoire chalonnais.

A la charnière d'une trajectoire familiale qui s'est rompue avec l'émigration, les Chibanis sont les derniers passeurs. Ils doivent tisser des liens, dissiper des malentendus, bâtir des ponts entre deux mondes, deux temps aussi...un passé révolu (l'est-il vraiment ?) et un présent très ancré malgré les bagages de l'exil.

La tâche est immense, la ville de Chalon-sur-Saône ne disposant à peine de quelques rares archives écrites et photographiques de l'histoire de l'immigration locale. Sans trace pour se raconter, comment construire une compréhension partagée du passé et reconstituer une histoire commune à partir des fragments de chacun ?

C'est ce que tente d'esquisser le court-métrage intitulé « Chibanis, mémoires d'exil », réalisé par le musée Nicéphore Niépce, en soutien au travail de Valérie Cuzol, et qui sera projeté lors de la soirée. La projection sera suivie d'un échange avec les principaux protagonistes du film.

Gratuit
 Réservations : par mail / servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr
 par tel  / 03.85.48.41.98

... Les Enfantillages pittoresques, photographies de Laurent Millet, éditions Filigranes, textes de Michel Poivert, Arthur Kopel et Christine Besson.

mercredi 22 avril 2015

Les enfantillages pittoresque

Rencontre avec Laurent Millet, photographe et Patrick Le Bescont, éditeur
Mercredi 22 avril - 18h45

Chaque année depuis 1955, le Prix Nadar organisé par l'association Gens d'Images, distingue le meilleur livre de photographies français. Le Prix Nadar 2014 a été attribué à l'ouvrage « Les enfantillages pittoresques », de Laurent Millet, aux éditions Filigranes de Patrick Le Bescont. Le musée Nicéphore Niépce, dépositaire de tous les ouvrages présentés au prix, renforce cette année son partenariat avec l'association Gens d'Images en invitant l'artiste et l'éditeur lauréat à faire part de leur collaboration autour de la fabrication du livre. www.laurentmillet.com

Laurent Millet  (1968) se consacre à la photographie depuis le début des années 1990. Il vit dans des paysages où l’eau, la terre, le ciel se confondent, au bord de l’estuaire de la Gironde, dont il fait son territoire de travail. Il est représenté à New York par Robert Mann Gallery et à Paris par la galerie Particulière. Laurent Millet a publié en 2002 chez Filigranes « La méthode » un livre d’artiste sous forme de leporello de six mètres et « Petites machines à images » en 2008.

Les éditions Filigranes  poursuivent un cheminement original et audacieux pour s’être spécialisées dans l’édition photographique et l’édition d’artistes. Les choix éditoriaux vont d’auteurs connus à des premiers livres. Fondées il y a 26 ans par Patrick Le Bescont, leur catalogue contient 540 titres. La démarche éditoriale de Filigranes est de conjuguer, dans des livres singuliers, l’image et l’écriture, faisant ainsi se croiser les regards et les sensibilités d’auteurs photographes, d’artistes et d’écrivains contemporains, sans exclusion de styles ou de genres. www.filigranes.com

Les enfantillages pittoresques

Dans son travail de photographe et de plasticien, Laurent Millet compose les chapitres d’une encyclopédie imaginaire, peuplée d’objets qu’il construit dans des décors naturels ou dans son atelier. Ses assemblages sont des hybrides d’objets traditionnels, scientifiques, architecturaux, aussi bien que d’œuvres d’artistes dont il affectionne le travail.

De quoi s’agit-il ? De sculpture ? De dessin ? De bricolage ? D’installation ? L’artiste met en place des « machineries poétiques » qu’il photographie ensuite et cette image finale vient justifier toutes les étapes qui l’ont précédée.

Le Prix Nadar est attribué en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, le musée Nicéphore Niépce et la Fnac, sous le haut patronage du Ministère de la Culture et de la Communication.

Gratuit
Réservations : par mail / servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr
par tel  / 03.85.48.41.98